En cas d'urgence: 118 )Vous souhaitez nous contacter: commandant@csp-cheyreschables.ch

banner15

  • Accueil

Exercice du CSP Cheyres-Châbles du 5.12.2020

En ce matin hivernal sur les bords du lac de Neuchâtel dans la Broye fantastique, me voici prêt à suivre les différentes instructions préparées par mes camarades. 

Oui, car cette fois me voici participant, quel bien cela me procure de pouvoir me retrouver une fois de l'autre côté du mur de l'instruction et pratiquer la base du sapeur-pompier. Suis-je un peu rouillé avec ces pratiques, c'est ce que je vais découvrir tout au long de cette matinée fort bien préparée mais avant tout il faut se protéger…… du virus, oui, ce virus qui nous accompagne depuis un moment, qui nous colle à la peau comme un ami généreux, mais malheureusement celui-ci n'est pas désiré, donc il faut agir !

Hop, désinfection des mains puis j'enfile mes sous-gants nitril, je m'imagine déjà entrer dans la salle d'opération……. Ah non je ne suis pas dans le bon film, le masque n'est point sur mon visage, je me dépêche de le porter, ce qui a l'avantage de me tenir chaud jusqu'à que l'humidité l'envahisse mais cela ne doit pas déranger un pompier car l'eau c'est notre ange gardien et la vie.

Bref je m'égare, me voici arrivé à mon premier poste, fin prêt avec les distances réglementaires, dans la cour de l'école de notre charmant village de Cheyres. Devant moi des cordes, ce qui veut dire instruction sur les nœuds, magnifique j'adore cela et de plus, pouvoir réaliser un nœud dans le stress, lors d'une intervention qui pourrait sauver une vie ne doit pas être prit à la légère. J'écoute attentivement les chargés de leçon, je prends la corde, une boucle, un nid, un serpent, un arbre, il en fait le tour et tadam, voici un joli nœud de huit ! Suis-je Éric Antoine et mon tour de passe-passe ce déroule à merveille, ben non, vu le résultat, semblerait que le serpent se soit emmêler les pinceaux dans les racines de l'arbre. Bien il est temps de passer au poste suivant, sans oublier de prendre une collation pour récompenser nos efforts.

Une hydrante, des tuyaux et même une motopompe, j'adore cette machine, de la pure mécanique ainsi qu'un allié précieux dans nos missions. Pourtant elle effraye certain semblerait-il, c'est vrai qu'au premier abord avec ses manettes et boutons partout de plus écrit en allemand, cela peut retenir quelques-uns mais bon nous sommes des pompiers alors en avant, ouvrez cette hydrante, tirer ce tuyau d'alimentation jusqu'au corps de pompe et donnez-lui à boire pour que le machiniste puisse la faire ronronner comme un petit chat tout content. Ce qu'il fait en lançant la "poignée", la voici quelle toussote et crache de la fumée, comme le chargé de leçon d'ailleurs. Soudain la voilà qui rugit, l'aiguille de la pression qui monte et l'eau qui jaillit en parcourant le tuyau de transport pour s'aiguiller dans la division et finir par sortir de la lance tenue par nos valeurs soldats du feu. Le voici maîtrisé ce feu si puissant que l'on respecte avec intelligence. Le temps est venu de rétablir, moment très important car il nous permet de réorganiser notre matériel afin qu'il soit prêt pour la prochaine intervention.

Me voici maintenant arrivé au dernier poste de cette agréable matinée, changement de masque et de thème avec une voix beaucoup plus douce cette fois-ci. Une remorque, des tuyaux…… des triopans, que nous attend-t-il donc ? Le service aux tuyaux, tient donc ce thème quelque peu récurant mais si important pour ne pas finir avec une sorte de plat de spaghettis en tuyaux lors d'une intervention. Ne pas oublier, le plus droit et sans vrille autrement il y aura quelques surprises, utiliser le bon diamètre ainsi que les consommateurs adéquats à notre mission, toutes ces questions doivent être répondues dans un laps de temps records lorsque le chef de groupe ordonne à ses sapeurs les missions qu'ils doivent remplir. Il est donc important de de "driller" tout ceci. Ce que nous n'allons pas tarder à faire, le chargé de leçon s'avance, nomme un chef de groupe et lui donne sa mission: Quoi ? Où ? Avec quoi ?, une reconnaissance sommaire, un temps de réflexion et nous voici parti avec nos tâches claires et précises, le temps file mais notre équipe bien rodée en présence de "nouveau" sapeur, nous permet d'établir un dispositif hydraulique en temps record. Rapidité, efficacité. 

Bravo et merci à toutes et tous pour ce matinée d'instruction, réussie, captivante, motivante et mémorable !

Lt Foresti Stéphane


Exercices d'automne pour le CSP

IMG 2414

Le Corps des Sapeurs-pompiers de Cheyres-Châbles a procédé à différents exercies d'automne, parfois avec une météo difficile.

Le dernier exercice pour l'entier du Corps a eu lieu le 19 octobre sous une pluie battante. Deux objectifs étaient visés, un tas de bois en feu à la sortie de Cheyres avec une prise d'eau sur la borne d'hydrante de l'autre côté de la route cantonale. Cette dernière a obligé l'équipe d'alimentation en eau et les machinistes moto-pompe et Tonne-pompe de travailler de manière coordonnée. Cette exercice a permis également de tester la nouvelle conduite séche mise en place sous la route cantonale.
Le deuxième exercice avait pour but un feu de ferme (ferme à Florian Huguet), avec toutes les caractéristiques d'une ferme légèrement isolée et les sauvetages que l'équipe instruction avait mis en place. Le tonne-pompe a pu montrer tout son potentiel et la rapidité d'engagement qu'il procure et le matériel qu'il apporte avec lui lors d'une intervention telle que celle-ci

Exercice d'automne pour le Team protectection respiratoire.

Le thème était la ventilation conjointe avec l'engagement de la protection respiratoire. Cet exercice a pu remettre en avant les spécificité de la ventilation lors d'un incendie d'habitation intérieur. Là aussi, le tonne-pompe dispose de deux ventilateurs électriques, un secteur, l'autre à accumulateur. Cette technique peut être très vite mise en place, directement disponible sur place dans le tonne-pompe.

 

Publié par Plt. Samuel Conus - Novembre 2019

Nomination à l'Etat-Major du CSP!

Ducret

L'Etat-Major du CSP Accueille un nouveau membre.

Le conseil communal sur proposition de l'Etat-Major du CSP a le plaisir d'annonce cette nomination. Stéphane Ducret, entré dans nos rangs ces dernières années comme sous-officier, renforce ainsi par son expérience et sa volonté la gestion du Corps. Il sera en charge de la protection respiratoire et de tout se qui touche à celle-ci, telle que le suivi des contrôles, du matériel lié à la PR au 1er janvier 2020.

Nous souhaitons plein succès au beaucoup de plaisir à Stéphane dans sa nouvelle fonction, sa nomination officielle sera faite lors de notre rapport final le 15 janvier 2020.

Un article de présentation complémentaire sera publié ultérieurement sur notre site.

 

Publié par Plt. Samuel Conus - Novembre 2019